Pores dilatés

Description :

Le corps humain possède environ 16 000 pores à la surface de la peau. Les pores sont des petits trous à travers lesquels les cheveux poussent et le sébum est secrété.
Si ils sont quasi invisibles à l’œil nu sur une peau saine, ils le deviennent dès lors qu’ils se dilatent. Cette dilatation peut avoir plusieurs causes :

– Cause héréditaire, en effet certaines personnes naissent avec des pores plus larges que d’autres et sont plus sujettes aux problèmes d’acné, de points noirs, de boutons blancs et autres imperfections de peau.

– L’acné : lors de la poussée d’acné juvénile, les canaux des glandes sébacées se sont dilatés et ne parviennent plus à retrouver leur taille initiale. Ce phénomène est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes, mais nettement moins bien accepté par ces dernières, qui désirent une peau lisse.

– Une mauvaise routine de soin de peau : démaquillement partiel ou avec des cosmétiques non adaptés à votre peau grasse. Non-utilisation de masque permettant de nettoyer votre peau en profondeur afin de la débarrasser des impuretés tout en resserrant les pores avec un effet astringent.

– Le soleil et les UV : dans certains cas l’apparition de points noirs et de pores dilatés est due à une trop forte exposition au soleil.

Technique(s) recommandée(s) :

Pour commencer et avant d’envisager un geste médical, il est indispensable d’avoir les bons gestes au quotidien :

 

  • Se démaquiller soigneusement la peau avec un cosmétique de type « eau micellaire » peau grasse. Les produits de soins trop émollients (crèmes grasses) sont à éviter, car ils obstruent les pores et causent l’hypersécrétion de sébum.
  • Exfoliation quotidienne, mais douce en complément de nettoyage plus en profondeur 2 à 3 fois par mois. Pour tous les jours, privilégiez des produits « cosméceutiques à base d’acide glycolique fortement concentré (15-30%).
  • Ne manipulez pas vos éventuels points noirs ou petits boutons blancs, se sont des cicatrices et non des comédons. Cela risquerait de déclencher quelques pustules pouvant occasionner des cicatrices séquellaires irréversibles.

Les gestes médicaux :

Après une consultation initiale dans votre centre esthétique Genève, nous définirons ensemble les zones à traiter et les techniques adaptées. 3 possibilités :

– Le Legato II d’Alma Laser, qui permet de faire pénétrer des cosméceutiques cicatrisants à travers des micros puits. C’est un microplasme pour un effet ablatif et thermique qui donne des résultats en ¾ séances à intervalle d’un mois chacune.

– Le Peeling moyen au TCA 12 ou 15% qui provoquera une désepidermisation puis une stimulation collagénique cicatricielle permettant d’obtenir une surface lissée et plus lumineuse en 3 ou 4 séances, à intervalle d’un mois également. Attention cette technique est déconseillée sur les peaux colorées et foncées.

– Le Mésoneedling : technique qui associe un dermoroller à de la mésothérapie permet de stimuler le derme superficiel.

Pour de plus amples informations